Comment vendre sa maison à un promoteur immobilier ?

Vendre à un promoteur : Comment garder la main sur votre bien !

→ Vous vous représentez un promoteur immobilier comme un faux-gentil au sourire éclatant, qui se déplace en costume cravate avec un casque de chantier sur la tête ?

→ Pour vous, les sociétés de promotions immobilières sont des requins prêts à tout pour sécuriser un bien foncier, qui n’hésitent pas abandonner le projet au bout de quelques années en laissant en plan les propriétaires qui leur avaient fait confiance ?

→ Ou alors vous avez eu vent d’histoires d’immeubles construits trop rapidement, bardés de malfaçons, dont les promoteurs et constructeurs ont disparu à quelques jours de la livraison ?

Avec de telles représentations, malheureusement inspirées d’histoires vraies, vendre sa maison à un promoteur immobilier ne risque pas de s’apparenter de près ou de loin à une bonne idée.

Et pourtant ! Chez Promy, nous en sommes convaincus : la vente à un promoteur immobilier peut être un excellent moyen de révéler tout le potentiel d’un bien. C’est même là la principale vocation d’un “promoteur”. Il fallait simplement mettre en place un outil qui rééquilibre les relations entre promoteurs et particuliers : c’est exactement ce que Promy fait.

Pourquoi vendre sa maison à un promoteur immobilier reste malgré tout une bonne idée ?

Le vrai (beau) rôle des promoteurs

Un promoteur immobilier est un vendeur d’espace à construire. Par sa connaissance fine du marché, de la loi, des ressorts de financement, il est un acteur essentiel de la transaction immobilière, de l’urbanisme et plus généralement de l’aménagement du territoire.

En effet, son intervention permet de concilier de nombreux intérêts, des élus locaux aux services d’urbanisme, en passant par les propriétaires vendeurs et les particuliers en quête d’un bien. Son rôle est donc fondamental pour valoriser le foncier disponible.

Vendre à un promoteur immobilier : quelques accidents de parcours

L’espace disponible à la construction a récemment été considérablement réduit, dans un souci de limiter l’urbanisation et de préserver des zones naturelles en périphérie des villes.

Cette mise sous tension du foncier a mécaniquement conduit à une augmentation du prix au mètre carré, et parfois entraîné dans son sillage des pratiques discutables en matière de promotion immobilière : sécurisation de terrains auprès de propriétaires privés qui se retrouvent ensuite coincés quand le projet se voit gelé parfois pour plusieurs années, ventes poussées à un prix inférieur à celui du marché, etc.

Malgré cela, les promoteurs sérieux continuent de faire un travail remarquable, que les propriétaires particuliers ne regrettent pas de leur avoir délégué. Alors, comment être sûr de vendre à un promoteur sans risquer de le regretter ? La réponse en cinq lettres : Promy.

Comment vendre sa maison à un promoteur ? Passez par Promy !

Confier votre bien à Promy, c’est d’abord confier à une équipe d’experts le soin de définir un projet de promotion conforme à vos critères.

Mais c’est aussi et surtout proposer ce projet à plus de 300 promoteurs triés sur le volet (au lieu des deux ou trois auxquels vous auriez pu avoir accès), et les mettre en concurrence de façon transparente et objective sur le projet que vous avez validé :

→ vous êtes assuré de recevoir la proposition la plus intéressante pour votre projet

→ vous ne signez que si la proposition correspond à vos attentes

→ c’est rapide : grâce à Promy, il est possible de vendre sa maison à un promoteur en seulement quelques jours

→ c’est entièrement gratuit.

N’attendez plus, faites le test !